Comment choisir un clavier pour son ordinateur

rédigé le 4 février 2014 dans la rubrique Informatique et high-tech

La principale utilisation d’un clavier est bien sûr l’écriture de texte, on peut se dire au premier abord qu’il n’y pas besoin d’investir plus de 10 euros dans ce matériel. Et pourtant les modèles plus évolués vous apportent un confort d’utilisation non négligeable : des touches qui permettent le contrôle du son ou le lancement d’applications, un repose-poignets pour plus de confort, un système infrarouge pour pouvoir déplacer votre clavier comme bon vous semble, etc.

Retrouvez ci-dessous quelques conseils pour vous guider dans votre choix selon vos besoins et le mode d’utilisation de votre PC de bureau.

L’ergonomie du clavier :

Tout comme la souris, le clavier est utilisé au bureau ou à la maison pendant de nombreuses heures, il est important de s’assurer qu’il ne risque pas d’avoir des effets néfastes sur le bras, le poignet et la main.
Les modèles inclinables et ajustables sont en cela intéressant pour l’utilisateur car ils permettent d’avoir une ergonomie adaptée à notre morphologie et à notre position assise par rapport au bureau. Certains claviers proposent également des repose-poignets qui permettent de moins le soumettre à moins de pression.

Logitech K350Les modèles dits « ergonomiques » comme le Logitech K350 ou le Natural Keyboard Elite de Microsoft sont appréciés car ils imposent de prendre une bonne posture pour pouvoir être facilement utilisés : vous êtes ainsi obligés d’aligner vos poignets dans une position plus confortable et naturelle. Si vous êtes habitués à pianoter sur des claviers plus traditionnels et rectilignes, il vous faudra un certain temps d’adaptation pour utiliser ce type de clavier ergonomique en forme de vague.Microsoft Natural Keyboard Elite

L’autre élément qui rentre en compte dans l’ergonomie est bien sûr le ressenti des touches. Les portables ont répandu la mode des touches plates, il n’empêche que les claviers traditionnels ont encore la côte et propose un toucher plus agréable. Il est judicieux de privilégier les claviers dont les touches ont une faible résistance pour éviter la fatigue de la main, les claviers plats étant les mieux placés pour cela, d’autant plus qu’ils sont moins bruyants.

Avec ou sans fil :

Par rapport aux souris sans fil, les claviers sans fils sont moins utiles car la plupart du temps le clavier reste en place. Si vous avez l’habitude de déplacer votre clavier (par exemple pour l’installer sur vos cuisses), optez pour un modèle non filaire, sachant que ce type de matériel a 2 inconvénients par rapport au filaire : il est généralement plus cher et nécessite des piles.

Les touches de fonction :

On perd chaque jour de précieuses secondes à naviguer dans les menus ou à taper du texte répétitif. Les touches de fonction spéciales permettent d’éliminer ce gaspillage temps en permettant de programmer telle ou telle touche à effectuer une action particulière, par exemple lancer une application ou encore régler le volume sonore.
On retrouve généralement ces touches au dessus de la rangée des F (F1-F12) ou alors une touche spéciale fonction qui se combine avec les autres touches.
Vous pouvez ainsi « programmer » vos touches pour qu’elles fassent les tâches répétitives à votre place, si votre clavier n’est pas très évolué et qu’il ne permet pas ce type de « programmation » vous pouvez passer par un logiciel du type Autohotkey.

Ces quelques éléments présentés, si vous souhaitez maintenant vous équiper d’un clavier pour votre PC, nous vous proposons de découvrir la boutique en ligne clavier-pc.fr qui propose un large choix.


Pas d'avis sur ce sujet pour l'instant.

Les autres articles de la thématique Informatique et high-tech:


- Pourquoi l'agenda est-il un dispositif idéal pour la publicité ?
- Comment faire l’achat de consommables moins chers ?
- Beau bilan pour GwenneG au bout de dix-huit mois d'existence
- Comment augmenter les ventes de votre entreprise ?

clavier ordinateur