Comment se former à un métier de pointe ?

rédigé le 4 janvier 2018 dans la rubrique Emploi et formation
Comment se former à un métier de pointe ?

Si l'on parle souvent du taux de chômage en France, c'est parce qu'il sert depuis des années à jauger le dynamisme économique de notre pays, mais aussi parce que cette donnée est utilisée pour servir d'argument politique : le candidat à une élection qui promet de le faire descendre aura a priori des chances d'être élu, surtout s'il explicite de manière simple et concise la façon dont il est censé y parvenir. Pourtant ce taux, calculé sur différentes bases, ne représente pas forcément toutes les tendances du marché de l'emploi, mais donne à voir seulement un aperçu global.

La dynamique industrielle

Or en France il existe des secteurs d'activités dans lesquels le dynamisme est patent. D'où le besoin en formation professionnelle, pour que tous les postes qui sont à pourvoir puissent trouver des candidats prêts à travailler de façon efficace. L'industrie, en particulier dans les secteurs automobiles et aéronautiques, utilisent de plus en plus les technologies nouvelles liées à l'utilisation du laser pour ce qui concerne les soudures. Il est donc nécessaire de proposer aux jeunes gens désireux de travailler dans ce domaine une formation de contrôleur soudure de qualité, qui leur apprenne toutes les mesures à prendre, pour réaliser un travail qualitatif et sécurisé.

Le dynamisme du tertiaire

L'autre domaine dans lequel l'emploi n'est que rarement en berne ces dernières décennies, c'est le secteur des services. Dans un pays où la production a parfois été délocalisée à l'autre bout du continent mais que la main d’œuvre est restée sur le territoire, sans emploi et avec de grandes difficultés pour en trouver un nouveau, l'activité tertiaire s'est développée, de façon à répondre à d'autres besoins. Là encore des formations professionnalisantes nouvelles ont fait leur apparition, qui permettent à de nombreux français de se reconvertir après la perte de leur travail, ou bien pour les plus jeunes, de trouver un emploi dès qu'ils se placent sur le marché. 

La formation professionnelle a donc de beaux jours devant elle, et le taux de chômage, si haut soit-il, ne restera qu'un chiffre parmi tant d'autres, qui ne recouvrira qu'une partie de la réalité économique de notre pays.


Pas d'avis sur ce sujet pour l'instant.

Les autres articles de la thématique Emploi et formation:


- Suivre une formation pour se préparer au concours commun IEP est une excellente idée
- Comment souder son équipe autour de sa marque ?
- Comment repérer les compétences humaines de vos salariés ?
- A qui s’adresse la formation sanitaire social ?