Comment choisir le bon disque SSD pour votre ordinateur ?

rédigé le 25 février 2021 dans la rubrique Informatique et high-tech
Comment choisir le bon disque SSD pour votre ordinateur ?

Vous souhaitez améliorer les performances de votre PC ?

L’ajout d’un SSD peut grandement vous aider dans cet objectif, en rendant Windows vif et réactif et en accélérant l’utilisation des applications et des jeux vidéos, même sur du matériel ancien. Vous pourriez en outre être agréablement surpris par leurs prix qui baissent chaque année.

Le choix du bon disque est cependant difficile : il existe un large éventail de marques et de modèles disponibles sur le marché. Si vous faites le mauvais choix, vous risquez de passer à côté des performances, sans parler d’autres fonctions utiles comme le cryptage matériel.

Ensuite, il y a des questions techniques : faut-il par exemple opter pour un disque SATA grand public ou passer à l’un des derniers modèles M.2, avec des performances que les disques ordinaires ne peuvent tout simplement pas égaler ?

Choisir un SSD SATA ou M.2 ?

La première question à vous poser est de savoir si vous devez choisir un disque SATA ou un modèle M.2 plus moderne. Les SSD SATA utilisent les mêmes connecteurs de données et d’alimentation qu’un disque dur ordinaire, ils sont censés fonctionner avec n’importe quel système fabriqué au cours des dernières années. Le problème est que l’interface SATA est limitée à environ 550 Mo/sec. Sur les systèmes plus anciens, les ports peuvent ne prendre en charge que la moitié de ce débit de données. Vous ressentirez toujours les avantages d’un disque SSD par rapport à un disque mécanique mais cela signifie que vous ne pourrez pas exploiter tout le potentiel de performance des puces mémoire modernes.

C’est pourquoi l’industrie s’oriente vers le connecteur compact M.2 qui est en fait un emplacement PCI-Express x4 miniature conçu spécifiquement pour les SSD. Ce connecteur prend en charge la norme NVMe (Non-Volatile Memory Express) qui offre une bande passante plus de cinq fois supérieure à celle du SATA. En tenant compte des frais techniques, la vitesse de transfert maximale théorique pour un disque NVMe est d’environ 4000 Mo/sec ce qui est plus que suffisant pour les disques actuels les plus rapides.

Si vous construisez un nouveau PC, il y a de fortes chances que la carte mère que vous avez choisie dispose d’un emplacement M.2 intégré. Si ce n’est pas le cas – ou si vous mettez à niveau un système de bureau existant – il est possible d’en ajouter un via une carte d’extension PCI-E bon marché (voir pXX). Mais n’oubliez pas que le choix d’un emplacement M.2 ne garantit pas automatiquement des performances exceptionnelles – les vitesses de lecture peuvent varier considérablement.

Un dernier format qui mérite d’être mentionné est le mSATA que l’on trouve sur certains ordinateurs portables et PC tout-en-un récents. Il s’agit d’un format compact similaire au M.2 mais il se connecte au bus SATA plutôt qu’au PCI-E. Quelques fabricants proposent encore des variantes mSATA de leurs SSD : il s’agit en fait des mêmes disques que leurs modèles SATA habituels mais sous une forme différente, de sorte que vous pouvez vous attendre à des performances identiques.

Si vous souhaitez de plus amples informations sur les SSD et les différents formats de disques, visitez Disque-ssd.fr, ce site vous expliquera dans le détail la technologie Solid-State Drive et vous présentera les meilleurs modèles à acquérir pour optimiser votre équipement informatique.

Les facteurs de forme physique

Les SSD SATA modernes sont exclusivement au format 2,5 pouces et ne s’intègrent pas de manière sûre dans les baies de disques de 3,5 pouces d’un PC de bureau classique. Si cela vous pose un problème, vous devrez peut-être investir quelques euros dans un support de 3,5 pouces pour qu’il s’adapte correctement.

Si vous mettez à niveau un ordinateur portable, il est possible qu’il ait été conçu pour un disque mécanique de 9,5 mm d’épaisseur. Comme la plupart des disques SSD utilisent le format fin de 7 mm, votre nouveau disque risque de ne pas s’insérer parfaitement dans l’emplacement du lecteur. Certains disques SATA sont équipés d’un espace de 2,5 mm que vous pouvez placer sur le dessus du disque pour vous assurer que tout est bien en place; si le vôtre ne l’est pas, vous pouvez en acheter un en ligne.

Avec le M.2, les choses sont plus simples : les lecteurs grand public utilisent invariablement le format standard « 2280 » ce qui signifie qu’ils font 22 mm de large sur 80 mm de long et sont fixés à la carte mère par une seule vis. Techniquement, cependant, la spécification M.2 permet d’utiliser des disques de différentes tailles ; par prudence, vérifiez que le disque choisi est au format 2280 avant de l’acheter.

SLC, MLC et TLC

Au début des SSD, on a beaucoup mis en avant la mémoire flash à cellule mono-niveau (SLC) par rapport à la mémoire flash à cellules multi-niveaux (MLC). La différence est simple : La mémoire SLC stocke un seul bit de données dans chaque cellule de mémoire physique, tandis que la MLC utilise plusieurs niveaux de charge pour stocker deux bits de données dans chaque cellule. La mémoire MLC offre donc une capacité deux fois supérieure à celle de la mémoire SLC pour un prix à peu près identique, mais sa conception est plus complexe, plus lente à écrire et s’use plus rapidement. Certains ont prédit que le MLC disparaîtrait avec la baisse des prix et que le SLC deviendrait viable pour tout le monde.

En fait, c’est le contraire qui s’est produit. La technologie MLC est devenue plus rapide et plus fiable, au point que chaque SSD l’utilise. En effet, de nombreux lecteurs utilisent la nouvelle technologie des cellules à trois niveaux (TLC) qui stocke trois bits d’informations dans chaque cellule. Cette technologie est souvent associée à un tampon de mémoire SLC ou DRAM, pour donner un coup de pouce supplémentaire aux opérations d’écriture.


Pas d'avis sur ce sujet pour l'instant.

Les autres articles de la thématique Informatique et high-tech:


- Choisir le bon boîtier pour son PC
- Comment bien choisir sa souris d'ordinateur ?
- Quels critères prendre en compte pour choisir un casque gamer ?
- Comment choisir sa chaise de gaming ?
- Projet informatique : comment trouver un freelance ?