Comment trouver le bon plaquiste pour vos travaux ?

rédigé le 29 janvier 2021 dans la rubrique Habitat
Comment trouver le bon plaquiste pour vos travaux ?

Tout comme la peinture, la pose de cloisons sèches est une technique très exigeante en main-d’œuvre. En outre, l’installateur et le poseur de cloisons sèches doivent être compétents car les imperfections seront visibles même après le passage des peintres. C’est pourquoi il est important de choisir le bon professionnel pour ce type de travaux.

La pose de cloisons sèches se fait en 2 temps. La première phase est la pose de la plaque de plâtre qui consiste à couper, façonner, mettre en place les panneaux et les fixer ensuite. La deuxième phase consiste à coller les joints et à sceller ceux-ci ainsi que les têtes de vis avec du mastic pour cloisons sèches. Ce dernier procédé consiste à enduire et à poncer ces surfaces jusqu’à ce que les murs et les coins soient parfaitement lisses.

Compte tenu de tout cela, il n’est pas étonnant que des mesures particulières soient prises lors de l’embauche d’un plaquiste spécialiste de l’installation de cloisons sèches.

La préparation

Une plaque de placoplâtre est en fait une plaque de plâtre séchée et pressée, avec une « peau » tendue de chaque côté. Ainsi, outre la liaison fragile du gypse lui-même, seul le papier maintient ce noyau intérieur. Cette plaque est maintenue sur le cadre avec des vis ou des clous pour cloisons sèches et la surface de maintien de ces fixations n’est que le papier fin et comprimé. Si le mur est courbé ou déformé, les têtes de ces attaches se frayent un chemin à travers le tableau car la plaque essaie de conserver la forme originale qu’elle avait lors de sa fabrication.

Il en va de même pour les plafonds. Parfois, les plaquistes ajoutent des cales en carton pour fixer le plafond car il est difficile d’obtenir des solives de 25 à 30 cms pour accrocher exactement à la bonne hauteur. Les longues planches comme celles-ci présentent des bosses et des creux qui sont le résultat du séchage au four. Certains poseurs de cloisons sèches utilisent un niveau laser pour obtenir la bonne hauteur tandis que d’autres posent des cales au fur et à mesure. Dans les deux cas, c’est la compétence de l’installateur qui va déterminer la qualité du résultat final.

Embaucher le bon plaquiste

Comme rien n’est plus exaspérant pour un propriétaire que de voir des bosses et des fissures sur un mur fini, il est primordial de s’assurer du sérieux et des compétences du prestataire qui va poser des cloisons sèches dans votre habitation. Une entreprise de pose de cloisons sèches peut coûter entre 35 et 45 euros de l’heure par personne pour l’installation de la plaque de plâtre et le collage des cloisons sèches. Voici quelques conseils et lignes directrices pour vous aider à faire le bon choix :

Comment trouver le bon artisan ?

Cela peut se faire par le biais de divers moyens comme les annuaires internet, les magasins de bricolage, le bouche-à-oreille et les entreprises de travaux. En général, les entreprises de construction connaissent les antécédents de tous les entrepreneurs et peuvent vous indiquer ceux qui sont dignes de confiance.

Un autre bon moyen de trouver un plaquiste près de chez vous est de faire appel à un site de mise en relation comme devis-plaquiste.com : ce type de site vous permet de recevoir des devis des professionnels (généralement gratuitement et sans engagement) avec 2 principaux avantages : cela vous permettra de chiffrer le coût des travaux et surtout de comparer les prestataires pour trouver le meilleur rapport qualité/prix.

Les questions à poser au plaquiste avant de l’embaucher

Voici quelques questions à poser :

  • Depuis combien de temps votre entreprise est-elle en activité ?
  • Quelles sont vos formations et diplômes ?
  • Quelles sont les assurances dont vous disposez ?
  • Avez-vous votre propre équipe ?
  • Comment feriez-vous ce travail ?
  • Quelles seraient les dates provisoires de début et de fin ?
  • Quel est votre calendrier de paiement ?
  • Puis-je voir vos références ?
  • Apporterez-vous les bons outils pour la pose de cloisons sèches et nettoierez-vous et emporterez-vous tous les déchets en partant ?
  • Fournirez-vous un contrat écrit avec tous les détails convenus ?

N’oubliez pas qu’un professionnel ne sera pas offensé par votre interrogatoire car il est conscient que cela fait partie du processus de recherche.

Choisir le bon entrepreneur

Les bons entrepreneurs aiment montrer leur travail bien fait et vous permettront sûrement de vous entretenir avec leurs anciens clients. De même, les propriétaires aiment montrer la qualité des travaux réalisés chez eux alors allez voir le travail qui a été réalisé auparavant.

Une autre règle empirique est la capacité à travailler avec quelqu’un. Si vous avez un bon contact, ce n’est pas le seul facteur déterminant mais il doit peser dans la balance. La communication est une véritable nécessité et il est important que vous et le contractant soyez sur la même longueur d’onde ence qui concerne le déroulement des travaux.

Vérifiez les devis et assurez-vous que tous les postes de dépense y sont précisés. Assurez-vous que les dates de début et de fin sont incluses, même si vous devez prévoir une certaine marge de manœuvre en cas de difficultés inattendues pour l’une ou l’autre des parties.

La signature du contrat

Lorsque vous choisissez le bon entrepreneur, faites-lui répéter l’ensemble du devis et signez-le. Certaines personnes ont la mémoire courte ou risquent de confondre votre offre avec une autre alors mettez tous les éléments au clair. Ne payez jamais d’avance pour le travail, en revanche un acompte est envisageable pour garantir votre engagement car l’entrepreneur devra affecter des personnes à la réalisation de votre chantier.


Pas d'avis sur ce sujet pour l'instant.

Les autres articles de la thématique Habitat:


- Un constructeur de maisons en Loire-Atlantique
- Quel budget prévoir pour installer des panneaux photovoltaïques ?
- Quels sont les avantages du jardinage écologique ?
- Des conseils pour bien choisir sa porte de garage
- Comment choisir un climatiseur pour sa maison